HP n’est plus un vendeur de PC

HP ne se considère plus comme un fabricant de matériel informatique. Alex Cho, le responsable du PC de l’entreprise, préfère désormais parler de la vente d’« expériences ». Derrière cette tactique de « marketing » se cache une stratégie plus large dans laquelle la distinction entre le matériel commercial et le matériel grand public est floue.

Quelle est la différence entre un ordinateur portable destiné au marché professionnel et un ordinateur portable destiné au grand public ? Un HP Spectre haut de gamme est-il un appareil grand public, ou est-il également compatible avec un travailleur indépendant ou une petite entreprise ? Alex Cho, président des systèmes personnels chez HP, constate aussi que les frontières s’estompent.

« Les clients commerciaux pensent plus que jamais à des choses comme la conception », dit-il. « C’est logique, car les PC de travail sont de plus en plus utilisés dans un contexte hybride. À l’inverse, les consommateurs veulent de plus en plus des choses qui appartenaient traditionnellement au marché professionnel, comme une solide sécurité. L’audio et la vidéo sont également pertinents pour tous. La façon dont nous nous présentons sur le plan numérique est importante. »

Prosommateurs et expériences

Cho constate deux évolutions importantes. D’une part, un troisième groupe cible gagne en importance, qui se situe entre le consommateur classique et le client commercial. « Je vois beaucoup de potentiel de croissance dans les petites entreprises et les indépendants. Dans ce contexte, le marché des prosommateurs gagne en puissance. Ces clients n’ont pas besoin des capacités de gestion d’un ordinateur portable commercial. » HP vise le consommateur professionnel avec le haut de gamme de ce qui fait traditionnellement partie de sa gamme grand public : les séries Spectre et Envy.

D’autre part, la façon dont HP se positionne sur le marché est en train de changer. « HP évolue d’un vendeur de matériel à un vendeur d’expériences », a-t-il déclaré. Selon Cho, les acheteurs potentiels ne se rendent plus en magasin pour acheter une boîte de matériel, mais s’attendent à un ensemble complet où matériel et technologie jouent ensemble.

Gamme totale

Selon Cho, HP veut se différencier dans cinq domaines. « Nous vendons des expériences pour le travail hybride, la coopération, les jeux, la connexion sociale et la création de contenu. Pour ce faire, il est primordial de combiner matériel et logiciels en un ensemble harmonieux, associé à des services. Il ne s’agit pas de composants individuels. »

Le responsable des PC de HP illustre comment son entreprise soutient cette stratégie. « Nous avons racheté HyperX l’année dernière, pour soutenir le segment des jeux vidéo, mais également pour son excellente technologie sonore. Teradici fait désormais partie intégrante de notre portefeuille. Avec ce système, nous pouvons soutenir le travail hybride en donnant aux utilisateurs la possibilité de diffuser et d’utiliser des applications lourdes à distance de manière fluide. »

Intégration

« De plus, nous mettons l’accent sur HP Presence », déclare Cho. HP Presence désigne une technologie qui prend en charge la collaboration hybride. Au départ, HP a présenté du matériel destiné aux salles de conférence, mais il intégrera également cette technologie dans les ordinateurs portables. Cela se concrétise par des webcams haute résolution, associées à une technologie d’IA qui garantit une bonne représentation des utilisateurs. « Nous avons déjà introduit Presence dans certains Elitebooks et nous continuerons à déployer cette technologie, déclare Cho. »

Selon Cho, HP se distinguera de la concurrence grâce à ces expériences intégrées. « Les clients ne veulent pas seulement un ordinateur portable, mais un ensemble complet de solutions adaptées à leurs besoins. Il faut alors jouer un rôle plus actif en tant que vendeur d’ordinateurs portables. »

Est-ce que HP est toujours un vendeur de PC ? Cho considère aujourd’hui que cette description est trop limitée. Bien sûr, le matériel reste la clé de voûte des produits vendus par l’entreprise. Cependant, les logiciels, les services et les périphériques constituent désormais une part importante de l’offre globale avec laquelle HP souhaite se distinguer des autres fabricants d’ordinateurs portables.

Marge de croissance

Grâce à cette vision plus large du marché, Cho veut que son entreprise réalise de grandes ambitions. Le PC est aujourd’hui essentiel pour se connecter aux autres, pour travailler et pour apprendre. Notre mission était autrefois de fournir un ordinateur à chaque foyer, mais aujourd’hui nous envisageons un PC par personne. Le marché a encore beaucoup de potentiel. Aussi bien pour nous que pour les pays en développement.

L’offre de HP plus grande que des PC contribue également à son potentiel de croissance. « Les périphériques font partie de l’expérience globale. Les utilisateurs les remplacent jusqu’à cinq fois plus vite que leurs ordinateurs. Enfin, ce sont les services qui constituent le marché le plus important. Le temps que les personnes consacrent au monde numérique augmente rapidement et un large écosystème en fait partie. Vu que nous nous concentrons sur la totalité du système, les nouvelles tendances évoluent en notre faveur. »

Bref, Cho regarde l’avenir avec espoir. Il pense que HP peut parfaitement tirer parti des dernières tendances en matière de numérisation. Bien sûr, la compétition ne chôme pas. Dell et Lenovo, entre autres, visent le même marché. Ils ont également des appareils dans leur portefeuille qui s’adressent aux consommateurs, aux prosommateurs et aux clients professionnels. En se positionnant comme étant plus qu’un vendeur d’ordinateurs portables, HP espère faire la différence.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison