42 % des PC professionnels incompatibles avec Windows 11

Une étude menée sur 30 millions d’appareils Windows montre que 42 % d’entre eux n’ont pas la configuration minimale requise pour passer à Windows 11. Le processeur est la principale raison de ce problème.

42,7 % des PC Windows d’entreprise ne sont pas compatibles avec Windows 11, conclut Lansweeper en analysant les données de 30 millions d’appareils Windows dans 60 000 organisations. La configuration système stricte imposée par Microsoft fait qu’il est difficile pour Windows 11 de gagner des parts de marché face à Windows 10.

Exigences de compatibilité élevées

Pour bénéficier de la mise à niveau vers Windows 11, un système doit être équipé d’un processeur compatible, d’une mémoire vive adéquate et d’une puce TPM 2.0. Dans la plupart des cas, c’est le processeur qui pose problème. 57,26 % des appareils étudiés n’avaient pas de processeur compatible à bord. Microsoft a choisi de ne pas déployer Windows 11 sur les systèmes équipés d’un processeur Intel de septième génération ou plus ancien. Pour AMD, une puce doit être au moins de la famille Ryzen 3000.

Presque tous les systèmes étudiés (92,85 %) disposent d’une quantité suffisante de mémoire vive compatible. Pour 64,57 %, la puce TPM est le problème. Après tout, sans un module TPM 2.0, Microsoft ne vous laissera pas installer Windows 11. Pour les serveurs, le problème est plus important : à peine 2,35 % des serveurs sont équipés d’une puce TPM 2.0.

Part de marché Windows 11

Autrement dit, Microsoft ne facilite pas le passage des utilisateurs à Windows 11 sans acheter de nouveau matériel. Il n’est pas surprenant que l’adoption du nouveau système d’exploitation ait été lente. Selon les chiffres de Lansweeper, seuls 2,61 % des utilisateurs de Windows ont effectivement déjà franchi le pas vers Windows 11. Parmi les utilisateurs professionnels, ce chiffre est légèrement inférieur (moins de 2,5 %), et légèrement supérieur parmi les consommateurs (juste au-dessus de 3 %).

Lansweeper note que Windows 11 a franchi une étape importante. Le système d’exploitation est aujourd’hui installé sur un plus grand nombre d’appareils que l’ancien Windows XP, qui n’est plus pris en charge (1,27 %). Avec 3,38 %, on constate qu’il y a encore aujourd’hui plus de systèmes fonctionnant sous Windows 7, qui n’est également plus pris en charge, que sous Windows 11. Windows 10 est de loin le plus populaire (81, 87 %).

Mise à jour Windows 11

Un an après son lancement, l’impact de Windows 11 est encore faible. Pourtant, Microsoft n’a lancé que sa première mise à jour majeure pour le système d’exploitation. Ces améliorations ont été les bienvenues, en particulier dans les domaines où Windows 11 était encore en retard sur Windows 10.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison