Apple aide la machine de censure russe en supprimant les services VPN

Sur ordre du gouvernement russe, Apple a supprimé plusieurs services VPN de sa boutique d’applications. Ainsi, il sera plus difficile pour les Russes de contourner la propagande de l’État.

Apple a retiré plusieurs applications VPN populaires de l’App Store russe. L’entreprise américaine le fait à la demande de l’agence russe de censure dinternet Roskomnadzor. Apple a informé les services VPN concernés par e-mail, en précisant que les fonctionnalités qu’ils proposent sont illégales en Russie.

Actuellement, il n’est pas tout à fait clair quelles sont les applis qui ont disparu et pour quelle raison. Le VPN confirme déjà qu’il a été banni de la boutique d’applications, et a envoyé un e-mail à ses utilisateurs russes pour avoir quand même accès à l’application.

Au total, il s’agisserait de 25 applications qu’Apple aurait retirées de l’App Store à la demande de la Russie. La décision d’Apple de jouer le jeu du gouvernement russe est frappante. Après tout, la suppression des applications VPN complique le libre accès à l’information dans la société russe fortement dominée par la propagande.

Retrait incomplet

Officiellement, Apple a interrompu ses ventes en Russie en réponse à la guerre en Ukraine. Les iPhones sont toujours vendus. Par ailleurs, Apple continue de proposer des services en Russie, tels qu’Apple Music. L’App Store est donc lui aussi toujours disponible, et Apple ne semble pas vouloir en démordre. Satisfaire à la demande de Roskomnadzor fait apparemment partie de cette stratégie.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !

Category(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison