Google introduit le chiffrement côté client dans Gmail

Le chiffrement est une couche supplémentaire de protection pour le stockage et la transmission des données d’entreprise. Les organisations peuvent s’inscrire à la version bêta jusqu’au 20 janvier 2023.

Google a lancé une version bêta du chiffrement côté client dans Gmail. La version bêta permet aux entreprises et aux organisations de rendre illisibles les données sensibles et les documents joints, y compris pour Google. La société a annoncé cette nouvelle fonctionnalité dans un billet de blog. Cette fonction n’est disponible que dans certains comptes Workspace. Les administrateurs de ces comptes auront jusqu’au 20 janvier pour s’inscrire à la version bêta, qui n’est disponible que pour la version web de Gmail.

Restrictions d’envoi

Dès que l’application est activée par l’administrateur, les employés peuvent chiffrer davantage leurs données en cliquant sur « Chiffrement supplémentaire » (voir image). Le chiffrement entraîne certaines restrictions. Par exemple, un expéditeur ne pourra pas utiliser d’emojis ou joindre sa signature. Actuellement, le chiffrement côté client n’est pas encore disponible pour l’application Gmail sous Android ou iOS. Selon Google, ce sera dans une prochaine version.

Gmail

« Google Workspace dispose déjà des dernières normes cryptographiques pour le cryptage de toutes les données sur place et lors de la transmission entre nos installations », a déclaré Google dans son blog. « Le chiffrement côté client renforce la confidentialité des données et permet de répondre à toute une série d’exigences d’indépendance des entreprises et à leur besoin de se conformer à certaines exigences réglementaires. » La même fonctionnalité a été introduite dans Drive, Meet l’année dernière et est en version bêta pour Calendar.

Courrier en dehors de l’organisation

Le chiffrement supplémentaire ne s’applique pas seulement aux courriers électroniques au sein de l’organisation. Cette fonction peut également être utilisée pour envoyer des messages à des personnes extérieures à l’entreprise. Même lorsque le destinataire travaille avec un autre service ou fournisseur de courrier électronique. Ainsi, les courriels cryptés supplémentaires peuvent également être envoyés aux personnes qui travaillent avec Microsoft et Apple, car le système est construit autour de S/MINE, une norme existante pour les courriels.

Avec le chiffrement côté client, Google donne le contrôle aux administrateurs de l’entreprise pour la gestion et la surveillance des données chiffrées. Ce seront principalement les services informatiques qui généreront les certificats et les clés via une API par le biais d’un service de gestion tiers. Plutôt compliqué, donc, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles l’application n’est disponible que pour Workspace Enterprise Plus, Education Plus et Education Standard.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison