Départ permanent de HP de Russie, perte d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires

Après avoir arrêté toutes les livraisons, HP annule maintenant toutes ses opérations en raison de la longévité de la situation en Russie et au Belarus.

HP a fait partie de la première vague de fabricants à cesser toute activité lorsque la guerre en Ukraine a débuté fin février. Aujourd’hui, l’entreprise va encore plus loin. Le PDG de HP, Enrique Lores, a annoncé lors de la réunion trimestrielle que cette situation temporaire allait devenir permanente.

« Compte tenu de la situation du COVID et des perspectives à long terme pour la Russie, nous avons décidé d’arrêter nos activités en Russie. Nous avons commencé à fermer toutes les opérations. »

Le choix de quitter définitivement la Russie (et le Belarus) est remarquable, car la région a tout de même représenté un milliard de dollars de ventes au cours de l’exercice 2021. C’est beaucoup moins que des parties comme Adobe ou UiPath, qui ont perdu respectivement 75 et 15 millions de dollars de chiffre d’affaires.

Entre autres, Apple, Microsoft, Red Hat, Intel, AMD, Oracle et SAP ont tous cessé leurs activités auparavant. Cependant, ces arrêts avaient une nature temporaire. Google a déposé le bilan en mai après la saisie du compte bancaire local par le gouvernement russe et a également cessé toute activité.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison