Google Chrome en 2022 également le navigateur le plus populaire

Kumamoto,,Japan,-,Apr,5,,2020,:,Icons,Of,Top

L’étude de Statcounter montre que Microsoft Edge fait un petit gain, loin derrière Chrome. Safari d’Apple dépasse Firefox pour se placer en troisième position.

Chaque mois, Statcounter publie des chiffres sur l’utilisation des navigateurs sur les différentes plates-formes. Neowin rapporte que le bilan global n’a pas changé en 2022. Google Chrome reste le navigateur numéro un incontesté parmi les utilisateurs. Edge (Microsoft), Safari (Apple) et Firefox (Mozilla) se disputent la deuxième place de loin.

Chiffres mensuels

Neowin souligne que les chiffres de Statcounter ne sont pas toujours précis, il faut donc toujours garder une petite doute. Cependant, le graphique ci-dessous illustre bien l’écart entre Chrome et le peloton. En décembre, Chrome représentait plus de 66 % des parts de marché, 66,16 pour être précis. Cela constitue une perte de 0,02 pour cent par rapport au mois précédent.

Chrome

Loin derrière Chrome, Edge reste bien sûr en deuxième position avec une part de 10,99 % (-0,18). Le navigateur de Microsoft devance Safari de deux pour cent. Il est évidemment plus difficile pour le navigateur d’Apple d’obtenir une plus grande part de marché car il est le seul navigateur lié à une seule plate-forme. Pourtant, Safari parvient à se maintenir derrière Firefox (7,22 %) et Opera (3,29 %).

Chiffres annuels

Statcounter a réalisé un bilan annuel complet de l’utilisation des navigateurs. Cette image globale n’a guère changé au cours de l’année dernière pour les titulaires. La part de marché de Google Chrome flottait entre 65 et 70 %, avec des fluctuations occasionnelles. Il en va de même pour Safari, qui est resté pendant un an autour de 9 % de part de marché. Cela ne s’est pas passé aussi bien pour Firefox, qui a dû abandonner de plus en plus de terrain. En 2020, le navigateur représentait plus de 10 %, maintenant il doit se contenter d’à peine 7,22 %.

Chrome

Microsoft Edge nous prouve qu’il est particulièrement difficile de bouleverser le marché des navigateurs. Même pour une plate-forme comptant plus d’un milliard d’appareils Windows actifs. Par eux-mêmes, tous ces appareils sont capables d’exécuter Edge fondé sur Chromium. D’autre part, Edge connaît une croissance annuelle de sa part de marché, avec un peu moins de deux pour cent d’ici à 2022. Microsoft utilise des méthodes de plus en plus attrayantes pour faire passer les utilisateurs de Chrome à Edge, tout justement car il est difficile de les convaincre.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison