Le PDG d’Intel admet une décennie de mauvaises décisions

Intel Core i9-9980XE
A photo released Oct. 8, 2018, shows a 9th Gen Intel Core processor packages. The processor family is optimized for gaming. (Source: Intel Corporation)

Le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, admet dans une interview à propos de son ambitieux plan de renouvellement que son entreprise a derrière elle une décennie de mauvaises décisions.{j}L’avenir semblait prometteur.

Dans une entrevue avec Cnet, le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, admet que son entreprise n’a pas été sur la bonne voie au cours de la dernière décennie. « Une décennie de mauvaises décisions ne peut être résolue du jour au lendemain », dit-il. « Mais le fond est derrière nous, et la montée semble de plus en plus forte. »

Swan et Krzanich

Gelsinger a succédé à l’ancien directeur financier Bob Swan en janvier de l’année dernière qui à son tour avait occupé le poste de PDG après que Brian Krzanich a jeté l’éponge en 2018 après qu’une relation avec un employé a été révélée. Sous Krzanich, Intel traversait déjà des moments difficiles. Il a supervisé les fuites Meltdown et Spectre pour lesquelles il a vendu ses propres actions juste à temps, et était responsable du ralentissement de l’innovation d’Intel.

Sous l’administration de Krzanich, les défauts de fabrication ont commencé avec le processus 10 nm qui a forcé le spécialiste des puces à abandonner sa première position dans la fabrication de puces pour la première fois depuis des décennies. Aujourd’hui, les usines d’Intel sont techniquement inférieures à celles de TSMC, ce qui était inimaginable il y a cinq ans. Le successeur Swan a hérité d’un gâchis et n’a pas réussi à redresser le navire.

Retour

Après une longue carrière chez Intel, Gelsinger est parti en 2009 pour finalement devenir PDG de VMware. Après un peu plus de dix ans, il revient avec un plan ambitieux. Intel va investir beaucoup d’argent dans sa fabrication pour les quatre prochaines années. Le chef du marché x86 injecte plus de 100 milliards de dollars dans de nouvelles usines et des mises à jour d’installations plus anciennes. D’ici à 2024, les usines d’Intel devraient à nouveau être au niveau de la concurrence et d’ici à 2025 Gelsinger s’attend à ce qu’Intel soit à nouveau le chef du marché absolu.

Gelsinger veut également transformer les activités de fabrication d’Intel. Aujourd’hui, l’entreprise fabrique principalement des puces qu’elle a développées elle-même. C’est un sacré travail, étant donné que personne ne vend plus de processeurs x86 qu’Intel lui-même. Néanmoins, Gelsinger souhaite fortifier sa capacité afin de pouvoir également mettre les services de ses soi-disant fabs à la disposition de tiers.

Après tout, la conception et la production de puces sont encore rarement réalisées au même endroit. Nvidia, AMD et Apple conçoivent les puces, mais des parties comme TSMC et Samsung les fabriquent dans leurs usines. Sa construction nécessite d’énormes investissements, mais le marché est extrêmement rémunérateur pour les grands acteurs. Gelsinger veut qu’Intel en profite.

Un pari palpitant

Gelsinger critique ainsi dans l’entrevue une période avec laquelle lui-même n’a rien à voir, et assure désormais que sa stratégie résoudra les problèmes en un temps record. Vous pouvez, mais c’est un pari. Si la stratégie du PDG réussit, Intel reconquiert sa première position et reprend sa domination sur son concurrent AMD. Intel a beaucoup d’argent, une position solide sur le marché et beaucoup de savoir-faire interne, et Gelsinger est un technicien dans l’âme. Le plan a donc une chance absolue de réussite.

Cependant, il y a des risques. x86 n’est plus la seule option d’architecture, Apple optant pour des conceptions ARM avec les géants du cloud. TSMC et Samsung ne se reposeront pas non plus sur leurs lauriers. Pour justifier les investissements, les nouvelles usines d’Intel doivent être opérationnelles dans les cinq ans et fournir les puces les plus modernes au monde. Si cela ne fonctionne pas, Intel a dépensé des milliards sans résultats réels, et chipzilla rencontrera de vrais problèmes.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison