Départ lent, mais adoption du cloud par les entreprises européennes

cloud

Après un départ hésitant, les entreprises européennes reconnaissent que le cloud permet, entre autres, de proposer de nouvelles applications, une puissance de calcul abordable et un stockage supplémentaire.

Dans son rapport annuel sur le cloud, Forrester souligne l’adoption massive du cloud public par les entreprises européennes. 92 % des entreprises au Royaume-Uni, en France et en Allemagne utilisent aujourd’hui le cloud public. 78 % d’entre eux utilisent une solution de cloud hybride, dont 75 % utilisent plusieurs clouds publics américains.

Les principales inquiétudes des entreprises européennes sont la reprise après sinistre (32 %), la sécurité des applications (31 %), le manque de contrôle interne (26 %), le manque de performance (23 %) et la conformité (21 %).

Selon le rapport, 41 % des entreprises européennes affirment que l’ensemble de leur portefeuille d’applications se trouve dans le cloud public. 56 % des responsables de l’infrastructure informatique considèrent la modernisation comme une priorité absolue.

Il est frappant de constater que l’initiative GAIA-X a peu d’impact. La solution de cloud européen a été lancée en 2020 et est tirée par la société allemande T-Systems et la société française OVHcloud.  

lire aussi

microsoft edge

Au total, le marché européen du cloud public représentait environ 7,3 milliards d’euros en 2021, soit bien plus que les 2 milliards d’euros de 2017. La principale raison de cette croissance est l’expansion massive des centres de données européens par les hyperscalers Google, Amazon et Microsoft. La lutte des fournisseurs européens de services de cloud computing est plus petite : Deutsche Telekom réalise 2 % de parts de marché, suivi par OVHcloud, SAP, Orange et d’autres acteurs locaux.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison