EU Data Boundary : Microsoft lance un déploiement progressif à partir du 1er janvier

Microsoft

À partir de l’année prochaine, Microsoft commencera à déployer son système EU Data Boundary. Il s’agit d’une fonctionnalité qui garantit aux clients européens que les solutions Microsoft ne déplaceront en aucun cas leurs données en dehors de l’Europe.

Le 1er janvier 2023, Microsoft commencera à déployer l’EU Data Boundary pour Microsoft Cloud. Cette fonction fait tout à fait ce que son nom suggère. Avec le Data Boundary, Microsoft fixe une limite pour les données des clients européens. Elle leur donne la garantie que leurs données ne quitteront jamais l’Union européenne.

Microsoft 365 et Azure

La frontière numérique fonctionne avec Azure, Microsoft 365, Power Platform et Dynamics 365. Dans un premier temps, la frontière n’est pas encore parfaitement sûre. Toutefois, les clients peuvent déjà choisir de stocker et de traiter leurs données (clients) dans l’UE. Les capacités locales de stockage et de traitement sont développées à cette fin.

Dans la phase suivante, Microsoft va renforcer le mur frontalier. Le géant du cloud computing veillera ensuite à ce qu’encore plus de données personnelles ne quittent pas l’UE en plaçant, entre autres, le support à l’intérieur des frontières de l’UE. Après tout, ceux qui reçoivent une aide des États-Unis ou de l’Asie continuent de partager des données au-delà des frontières européennes.

Transparence

L’EU Data Boundary est associé à un nouveau site web qui offre une transparence supplémentaire sur les flux de données utilisés par Microsoft. Le géant du cloud computing insiste sur le fait qu’il n’y aura aucune différence de fonctionnalité pour ceux qui consomment des services à l’intérieur de la frontière, et que cette frontière n’entraîne aucun coût supplémentaire.

Toutefois, l’activation du Data Boundary ne se fait pas par un simple clic sur un bouton. Microsoft nous fait déjà savoir que chaque service en ligne nécessite une configuration spécifique pour fonctionner avec le Data Boundary. Une nouvelle documentation sera publiée à cet effet. Ainsi, quiconque souhaite configurer ses services Azure ou sa solution Microsoft 365 en conséquence devra se plonger dans les paramètres.

Cloud souverain

Ces nouvelles fonctionnalités s’adressent à tous les clients qui, pour une raison ou une autre, préfèrent conserver des données sécurisées au sein de l’Union. Il s’agit d’une fonctionnalité ajoutée aux services existants. Par exemple, Data Boundary s’oppose à Microsoft Cloud for Sovereignty. Il s’agit en fait d’une offre distincte de cloud destinée au secteur public, qui s’appuie sur des partenaires.

L’EU Data Boundary est important pour la stratégie de Microsoft, qui vise à s’imposer comme un partenaire de confiance pour l’Europe. L’investissement dans la souveraineté des données européennes en fait partie, tout comme le déploiement de nouvelles régions Azure comme celle de notre pays.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison