La croissance d’AWS est la plus lente de son histoire

aws

AWS n’a jamais connu une croissance aussi faible, mais cela ne signifie en aucun cas que la fin de l’ère du cloud est proche. Tous les hyperscalers continuent de voir leurs utilisateurs et leurs revenus augmenter à un taux rapide.

Que feriez-vous si votre entreprise subissait une baisse de croissance ? Et si cette croissance était encore de 27,5 % au dernier trimestre ? AWS enregistre la croissance la plus lente de son histoire, ce chiffre datant du troisième trimestre de l’exercice 2022. Rien que le trimestre dernier, AWS a connu une croissance de 33 %. Le pauvre Microsoft, comme Azure se développe également moins qu’avant. C’est à peine 35 % pour le fournisseur de services de cloud.

Champagne

Dans n’importe quel autre secteur d’activité au monde, il n’y aurait pas assez de champagne disponible pour célébrer convenablement de tels chiffres, mais au pays du cloud, ils sont un signe révélateur. Après tout, les hyperscalers ne cherchent pas simplement une croissance classique, mais une croissance croissante, et à une échelle massive. En effet, le terme hyperscaler est choisi pour une bonne raison.

Une baisse universelle de cette croissance, signifie plusieurs choses. Tout d’abord, le contexte économique entre en jeu. Pour de nombreuses organisations, ce n’est pas le bon moment pour planifier une migration coûteuse. En plus de cela, les clients existants du cloud examinent également leurs coûts de près. Ne paient-ils pas pour plus que leurs besoins ? Les fournisseurs de cloud souhaitent vivement que leur clientèle soit fidélisée sur le long terme, c’est pourquoi ils proposent de plus en plus d’outils permettant de contrôler les dépenses. Cela pèse sur les revenus et la croissance.

Cloud first?

En plus, les organisations ont de plus en plus conscience que « cloud first » est un slogan marketing et non une stratégie. Certaines charges de travail ne fonctionnent pas forcément efficacement dans le cloud. Vous voulez évoluer et croître librement ? Vous avez besoin de beaucoup de puissance de calcul (et variable). Vous cherchez un endroit pour déployer un nouveau service ? Rien de mieux qu’un serveur hyperscaler.

En revanche, votre charge de travail est-elle prévisible ? Ou bien vous avez de grandes quantités de données à gérer et peut-être même à migrer ? Il est alors de plus en plus clair qu’une installation sur site peut être plus intéressante du point de vue financier, avec ou sans l’aide d’un spécialiste de la colocation.

Tout compte fait, les hypercalers sont assurés d’une forte croissance au cours des trimestres et des années à venir. Les chiffres actuels illustrent doucement que le contexte est en train de changer : le potentiel du cloud est immense, certes éloigné des limites, mais néanmoins pas complètement inépuisable.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison