Sécurité du Cloud dans les entreprises du Benelux : 86% ont eu au moins un incident l’année dernière

Au Benelux, le nombre d’incidents liés au Cloud est même légèrement supérieur à la moyenne mondiale. 5% d’entreprises supplémentaires ont connu au moins un incident au cours de l’année écoulée, ce qui porte le total à 86% des entreprises du Benelux. Quel est l’état de la sécurité du Cloud pour ces entreprises ?

Venafi annonce aujourd’hui les résultats d’une enquête sur la complexité des environnements Cloud et son impact sur la sécurité. L’enquête a porté sur 1 101 entreprises du monde entier. La société a également partagé avec nos rédacteurs les chiffres du marché du Benelux, où 100 entreprises ont été interrogées.

Plus risqué que sa propre localisation

Les entreprises du Benelux considèrent le Cloud comme un environnement présentant des risques en matière de cybersécurité. 48% d’entre elles estiment que l’informatique dématérialisée est plus risquée que l’informatique sur site, tandis que 31% pensent qu’il s’agit de  l’inverse. Seuls 21% d’entre elles estiment que les risques sont aussi élevés. Globalement, plus de la moitié des personnes interrogées pensent que le Cloud est un environnement risqué (51%).

L’enquête a également porté sur les risques de sécurité auxquels les entreprises s’exposent lorsqu’elles passent sur le Cloud. 29%, correspondant au groupe le plus important, craignent le détournement de comptes, de services ou de trafic du réseau. Ces craintes sont suivies de près par celles concernant les logiciels malveillants et les rançongiciels (27%), les cyberattaques menées par un État (26%) et les attaques DDOS (25%). La crainte d’un accès non autorisé est considérée comme un risque moindre au Benelux (14%), alors que cette crainte est présente dans l’esprit de 28% des entreprises.

Les incidents

Ainsi, 86% des entreprises ont eu un incident lié au Cloud, qui a du être résolu au cours de l’année écoulée. L’enquête fait une analyse plus poussée du nombre d’incidents subis par une entreprise. Nous constatons ensuite que la plupart des entreprises ont connu un à trois incidents (31%), suivis de peu par quatre à six incidents (27%).

Dans l’ensemble, la plupart des entreprises connaissent également un à trois incidents (36%). Avec un nombre plus élevé d’incidents, ce groupe devient légèrement plus petit. Les entreprises du Benelux semblent ainsi connaître plus d’incidents (86% contre 81%) et à une fréquence plus élevée. Le nombre d’entreprises interrogées dans le Benelux étant relativement faible, nous ne pouvons pas nous prononcer avec certitude sur ce point. Seulement, nous nous demandons si la perception du niveau de risque du Cloud par rapport au secteur n’a pas quelque chose à voir avec cela.

Une responsabilité partagée

L’enquête a également révélé que les entreprises aiment considérer la sécurité du Cloud comme une tâche multi-départementale, explique Kevin Bocek, vice-président de la stratégie de sécurité et des renseignements sur les menaces chez Venafi : « Les équipes de sécurité veulent collaborer et partager les responsabilités avec les développeurs qui sont des experts du Cloud, toutefoid elles sont souvent laissées à l’écart lors des décisions relatives à la sécurité. Nous en voyons aujourd’hui les conséquences : le nombre d’incidents liés à la sécurité du Cloud augmente rapidement. »

Bron: Venafi

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison