Google renforce son service de traduction grâce à l’apprentissage automatique

L’application pilotée par l’IA place le texte traduit de manière transparente par-dessus le texte original, en préservant l’arrière-plan.

Google apporte à son service de traduction une mise à niveau majeure avec une application alimentée par l’apprentissage automatique. Il s’agit de traductions du monde réel, comme le texte des menus, des affiches, des sites web, etc. Lorsque les utilisateurs ouvriront l’application de traduction sur leur smartphone, Google utilisera l’IA et l’apprentissage automatique pour ne pas simplement coller le texte à traduire sur l’image.

Au lieu de cela, le texte traduit sera placé proprement sur l’original et, grâce à l’IA, le reste de l’image sera ajusté. Cela devrait rendre les traductions dans le monde réel encore plus réalistes. Selon TechCrunch, Google va déployer la nouvelle application d’ici la fin de l’année.

Modèle GAN

Dans une brève déclaration, Google, par la voix de sa vice-présidente Cathy Edwards, a déjà fait la lumière sur cette affaire. « C’est souvent la combinaison du mot et du fond qui donne un sens à ce que l’on voit. Une superposition ne peut pas être destinée à faire en sorte que la traduction couvre une partie importante de l’image. »

Pour faciliter le processus, Google utilise la technologie des réseaux adversaires génératifs ou GAN en abrégé. Un tel GAN se compose de deux réseaux neuronaux, un générateur et un discriminateur. Le discriminateur, basé sur les images, commande le générateur. Google utilise déjà cette technique pour supprimer les objets des photos prises avec les smartphones Pixel. Grâce au GAN, Google veillera à ce que les utilisateurs aient l’impression de regarder un objet lui-même avec le texte traduit et non une superposition recouvrant l’objet.

Les lunettes AR

Où Google veut-il aller en définitive avec cette nouvelle application ? La réponse semble simple : les nouvelles lunettes AR. L’application doit permettre d’obtenir des traductions automatiques de textes dans le monde réel grâce aux lunettes. Il y a quelques années, Google a déjà lâché les Glass dans le monde (des entreprises). On ne peut pas dire que ce soit un grand succès.

Pendant l’été, Google a fait tester un prototype des nouvelles lunettes par des employés et des partenaires fidèles (voir aussi lire). En outre, Google a souligné que les traductions sont importantes pour de nombreux utilisateurs. Par exemple, Google est utilisé plus d’un milliard de fois chaque mois pour traduire des textes et des images. La mise en œuvre de l’application dans les lunettes AR semble donc une étape logique. Bien que la question reste de savoir combien d’utilisateurs choisiront réellement les lunettes plutôt que leurs smartphones pour les traductions.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison