Microsoft poursuivi pour vol de code source ouvert via GitHub Copilot

GitHub

Un développeur poursuit Microsoft, GitHub et OpenAI en justice car il estime que GitHub Copilot utilise indûment son code source ouvert.

Matthew Butterick combine ses deux métiers, développeur et avocat, pour déposer une plainte contre Microsoft, GitHub et OpenAI. Butterick pense que le code qu’il a écrit est utilisé de manière abusive par les parties. GitHub Copilot est en faute et la plainte est sérieuse. Depuis le lancement de Copilot, les développeurs sur Github ont remis en question le modèle de formation derrière l’outil.

Réutilisation d’open source

Github Copilot aide les programmeurs en faisant des suggestions de code via l’IA. L’outil comprend le langage naturel et génère à partir de là de petits extraits de code de quelques lignes dans une variété de langues. L’IA qui fait les suggestions est entraînée sur du code source ouvert disponible dans des dépôts publics sur Github même.

Github Copilot est un service payant de Microsoft qui n’existe que parce qu’il utilise du code source ouvert librement disponible comme matériel de formation. Toutefois, open source ne signifie pas totalement libre de droits. En effet, les licences GPL, Apache et MIT exigent au moins que le nom de l’auteur soit mentionné lors de l’utilisation du code, et définissent certaines restrictions en matière de droits d’auteur.

Le développeur Chris Green a par exemple découvert que Copilot fait des suggestions directement à partir d’un code source ouvert qui ne peut être utilisé que pour des jeux gratuits, mais Copilot ignore cette restriction.

9 milliards de dollars de dommages

Butterick veut maintenant que l’affaire soit portée devant les tribunaux. Il affirme que GitHub Copilot viole les propres conditions d’utilisation de Github, ainsi que la loi DMCA 1202 sur le droit d’auteur et la loi locale californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs. Selon un calcul de Butterick basé sur l’utilisation de Copilot, les dommages s’élèveraient à neuf milliards de dollars.

L’outil nuirait également à la communauté open source d’autres manières. Par exemple, la motivation des développeurs de logiciels open source disparaît lorsque leur code est réutilisé sans aucune reconnaissance par un outil de Microsoft, dont cette société tire également des bénéfices.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison