Europol doit effacer des données pas nécessaires

Europol devra supprimer une énorme quantité de données personnelles stockées. C’est la décision du Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) car Europol a pris trop peu de mesures pour supprimer les données stockées inutiles.  

Le CEPD oblige Europol à supprimer un grand nombre de données. Selon l’autorité, Europol a stocké trop longtemps des informations sensibles et n’a donc pas respecté la réglementation.

Analyse des données

La décision porte sur les données personnelles collectées par les forces de police des pays de l’UE au cours des six dernières années. Ces données sont partagées avec Europol, car l’organisation d’enquête est une coopération de toutes les forces de police de l’Union européenne.

Conformément à cette décision, Europol dispose d’un an pour supprimer les fichiers inutiles, jusqu’au début de l’année 2023. Le CEPD entend par dossiers inutiles toutes les données qui n’ont pas été liées à une activité criminelle dans les six mois suivant leur réception. Analyser et filtrer toutes ces données sera une tâche difficile, car Europol disposerait d’environ 4 pétaoctets de données, selon The Guardian. Cela correspond à des centaines de milliards de pages imprimées de données.

Affaires officielles

À Europol, le travail de grand ménage a déjà commencé en 2019. Cette année-là, le CEPD avait déjà rendu visite à Europol, comme l’a annoncé le CEPD dans sa récente décision. Le contrôleur de l’UE a décidé qu’Europol stockait des données personnelles sur des personnes soupçonnées de terrorisme sans avoir toujours une bonne raison de le faire.

Selon Wojciech Wiewiórowski, CEPD, il fallait agir : « Europol a répondu à plusieurs des préoccupations en matière de protection des données après la première enquête du CEPD. Toutefois, aucun progrès significatif n’a été réalisé en ce qui concerne la principale préoccupation. Europol stocke en permanence des données à caractère personnel pour lesquelles il n’a pas été établi que leur traitement est conforme aux restrictions prévues par le règlement Europol ».

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison