IBM lance un macroordinateur z16 équipé de l’IA en temps réel

IBM introduit un tout nouveau macroordinateur dans sa série. L’IBM z16 est fondé sur une puce récemment introduite et apporte des capacités d’IA à un secteur habituellement rigide.

Le macroordinateur n’est pas fini, IBM en est fermement convaincu. Aujourd’hui, le géant technologique lance l’IBM z16 : un nouveau macroordinateur très puissant avec lequel IBM vise principalement les institutions financières. Le système peut traiter environ 300 milliards de transactions par jour et leur appliquer des inférences d’IA avec un retard d’à peine une milliseconde.

Processeur Telum

Le z16 d’IBM est le premier produit de Big Blue fondé sur la puce Telum, introduite l’année dernière. Telum est un processeur 7nm construit avec le processus de fabrication EUV de Samsung. Le processeur est fondé sur la propre architecture d’IBM et contient huit cœurs de CPU cadencés à 5 GHz. L’architecture fournit un pipeline d’instructions super-scalar profond, hors ordre, adapté aux charges de travail hétérogènes des entreprises. Chaque cœur dispose de 32 Mo de cache à bord. IBM peut combiner jusqu’à 32 puces Telum en une seule.

La principale nouveauté de cette puce est toutefois l’accélérateur IA intégré. Il permet à l’IBM z16 d’effectuer des inférences en temps quasi-réel sur les transactions. C’est important pour lutter contre la fraude. Selon IBM, aujourd’hui, seuls dix pour cent des transactions financières font l’objet d’une détection de fraude, principalement parce que l’analyse en cours de transaction implique un délai non autorisé. L’IBM z16 résout ce problème.

Sécurité quantique

Avec son nouveau macroordinateur, IBM vise principalement les institutions financières, mais toutes les grandes organisations qui doivent traiter une multitude de transactions sont visées. Ce système puissant est surtout destiné aux entreprises qui ne veulent ou ne peuvent pas simplement déplacer leurs charges de travail sensibles vers le cloud.

lire aussi

Un peu de plaisir ? High-tech, redondance et bonne ambiance dans le centre de données Tier-3 de LCL

La sécurité est un atout important du macroordinateur, qui, selon IBM, est prêt à faire face aux menaces des ordinateurs quantiques qui n’existent pas aujourd’hui. Selon les experts, ces systèmes peuvent briser certaines formes de cryptographie très courantes aujourd’hui. L’IBM z16 prend en charge des alternatives de sécurité quantique. IBM reconnaît qu’il s’agit d’un problème pour l’avenir, mais souligne les dangers des attaques dans lesquelles les pirates volent déjà des données aujourd’hui pour les décrypter plus tard.

Cloud hybride

IBM est convaincu de l’avenir de ses mainframes, mais la réalité ne lui échappe pas. C’est pourquoi l’entreprise travaille depuis un certain temps sur un environnement de développement commun et sur l’intégration avec le cloud hybride de ses zSystems.

Le macroordinateur IBM z16 a été développé en consultation avec des centaines de personnes de plus de 70 clients, ce qui devrait garantir que le système répond aux demandes actuelles du marché. L’IBM z16 sera généralement disponible à partir du 31 mai 2022.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison