Dynabook Tecra A40-J : bien pensé, mais un peu frustrant

Le Dynabook Tecra A40-J ne fait pas tourner les têtes. Cependant, cet appareil assez terne combine un prix attractif avec des spécifications équilibrées. Est-il la bête dont vous avez besoin ?

Le Tecra A40-J de Dynabook (anciennement Toshiba) est peu extravagant. L’ordinateur portable bleu foncé est élégant et professionnel. L’appareil n’est pas très fin, mais il n’est pas non plus très épais. Il pèse assez lourd par rapport aux ultrabooks, mais compte tenu de son prix, il est dans la bonne catégorie de poids. L’écran mat Full HD de 14 pouces offre de belles couleurs, mais souffre d’une luminosité limitée et d’une faible fidélité des couleurs. Et bien plus encore. Avec cet appareil, Dynabook veut mettre sur le marché un solide travailleur : un laborieux et silencieux qui fait ce qu’il a à faire.

Qualité de fabrication

À l’extérieur, cela se donc traduit par un appareil sobre, mais à première vue qualitatif. L’ordinateur portable est robuste et solide. A l’intérieur, nous voyons des touches lumineuses qui tapent agréablement avec suffisamment de relief. La bordure d’écran en bas est désagréablement large, mais les trois autres bordures sont acceptables. En haut, Dynabook fait sa première erreur : l’ordinateur portable dispose d’une webcam que vous pouvez masquer à l’aide d’un volet de confidentialité. Ce curseur n’est fixé que magnétiquement. Si tu le glisses sauvagement, il tombe.

Le pavé tactile présente le second défaut, beaucoup plus important. Bien qu’il soit généralement réactif, le Dynabook a installé une surface très réduite. Le fabricant aggrave ce problème en incorporant un capteur d’empreintes digitales dans le coin supérieur gauche du pavé tactile lui-même. Il y accomplit une tâche avec ferveur : gêner sérieusement le fonctionnement. En cliquant, on obtient un bon résultat, mais la sensation est désagréable. L’ensemble du pavé tactile semble tout simplement bas de gamme et n’est vraiment pas agréable à utiliser. Dommage.

image

Dynabook a bien choisi les ports du Tecra A40. Nous comptons deux USB C, deux USB A, une connexion HDMI complète, un lecteur de carte microSD et un véritable port Ethernet. Vous pouvez également utiliser vos anciens écouteurs avec cet appareil. En parlant de vieux jeu, bien que vous puissiez charger l’ordinateur portable via les ports USB C, vous recevez dans la boîte votre propre chargeur qui s’insère dans un emplacement dédié.

A l’intérieur

À l’intérieur, on trouve un matériel équilibré et soigneusement sélectionné. Le Core i5-1135G7 d’Intel Tiger Lake est accompagné dans notre modèle de test par 8 Go de RAM et un SSD de 256 Go. Ces 8 Go n’est pas beaucoup, mais cela suffit pour une utilisation légère au bureau.

Le processeur est très performant. Le Microsoft Surface Laptop 4 a des spécifications presque identiques et les deux appareils affichent des chiffres très similaires.

Dans notre test GeekBench, le score du test multicœur est légèrement inférieur, bien que ce test soit unique. Dans la pratique, nous constatons une amélioration constante des performances.

Nous le constatons également lors de notre test de stress. Pendant environ 40 secondes, la puce maintient une belle fréquence de 3,8 GHz. La fréquence d’horloge ne descend jamais en dessous de 3,2 GHz, même lorsque l’ordinateur portable se réchauffe. En principe, le Core i5-1135G7 peut revenir à sa fréquence de base de 2,4 GHz, mais cela n’arrive pas. Dynabook a clairement maîtrisé le refroidissement.

Dans le graphique ci-dessus, nous comparons également avec une véritable bête : le Zbook Firefly 15 G8 de HP. Comme vous pouvez le constater, le Core i7-1165G7 est meilleur mais la différence n’est pas non plus énorme. L’AMD Ryzen 7 4700U du Lenovo ThinkBook 14 G2 surpasse facilement toutes les puces Intel. C’est frappant, si l’on considère que le ThinkBook est également un ordinateur portable économique destiné au même groupe cible que le Tecra de Dynabook.

Si l’on regarde plus largement les performances générales, on constate les limites des 8 Go de RAM. Notons que le Dynabook Tecra A40-J affiche de bons résultats, mais que les autres ordinateurs portables font mieux. Il est possible de configurer cet appareil avec jusqu’à 32 Go de mémoire DDR4, mais nous opterions pour l’option 16 Go.

Le Dynabook Tecra A40-J n’est pas fait pour être une merveille graphique et cela se voit. Les graphiques Iris Xe intégrés d’Intel sont efficaces, mais ne sont pas à la hauteur des unités de calcul supplémentaires du Core i7 ou du composant graphique de la puce d’AMD. Il est quelque peu surprenant de constater que l’ordinateur portable Surface de Microsoft obtient également de bien meilleures performances dans ce domaine. Cela montre qu’une charge de travail graphique supplémentaire sur la puce est un peu trop pour que l’ordinateur portable puisse la gérer comme il se doit.

Cependant, dans l’utilisation quotidienne, l’appareil est solide et sa puissance est plus que suffisante pour le travailleur de bureau moyen. Ce n’est que lorsque vous êtes fréquemment confronté à des feuilles de calcul lourdes, ou que le multitâche est essentiel, que nous pensons que la mémoire RAM de notre configuration de test est insuffisante.

L’endurance

La configuration équilibrée fonctionne bien avec la batterie. Sa durée de vie est assez longue : nous pouvons passer une journée de travail entière sans recharger. D’autres appareils rivalisent à ce niveau, mais le Lenovo ThinkBook 14 n’est pas à la hauteur. L’ordinateur portable est peut-être plus puissant, mais le Tecra peut rester bien plus longtemps sans être branché.

La charge est raisonnablement rapide. En une demi-heure, votre batterie est déjà à moitié pleine. Pour 80 %, il faut 78 minutes. Encore une fois, c’est principalement le concurrent Lenovo qui ne peut offrir une réponse avec le ThinkBook.

Bloatware

Dynabook a mis Windows 10 Pro sur notre modèle de test. Le choix entre Windows 10 et Windows 11 est un choix personnel, mais les deux options sont bonnes. De toute façon, la mise à niveau est gratuite. Ceux qui achètent un modèle sur lequel Windows 11 est installé, peuvent à nouveau rétrograder.

Nous regrettons qu’ExpressVPN soit intégré en tant que bloatware sur cet appareil. La fenêtre pop-up non sollicitée qui apparaît après le démarrage ne correspond pas à un ordinateur portable professionnel. Le fait qu’ExpressVPN soit moins intrusif que, par exemple, McAfee, est une mince consolation. Heureusement, ExpressVPN peut être supprimé rapidement.

Vidéoconférences

Dynabook a installé sur son ordinateur portable une webcam HD, complétée par une caméra IR pour la reconnaissance faciale via Windows Hello. La caméra HD fonctionne à satisfaction. La qualité est suffisante même dans des conditions d’éclairage difficiles, bien que l’image puisse parfois devenir un peu granuleuse dans ce cas. Dans tous les cas, la webcam de l’appareil est bien plus performante que celle du Dell XPS 13, bien plus cher.

image

Les doubles microphones marchent aussi correctement. Pendant les appels vidéo, vous êtes bien visible et compréhensible. Nous trouvons les haut-parleurs de l’ordinateur portable lui-même un peu trop silencieux au volume maximum, mais il n’y a pas de quoi se plaindre.

Bon, mais pas agréable

L’aperçu : le Dynabook Tecra A40-J est un ordinateur portable solide. Le prix de 842 euros hors TVA est également peu élevé pour un appareil professionnel. L’appareil a beaucoup de qualités, mais il manque parfois de précision, ce qui est frustrant.

Dans l’ensemble, la qualité de fabrication est excellente. Les performances sont équilibrées et suffisantes pour un large éventail de travailleurs de bureau. La sélection de ports est également phénoménale, ce qui contribue certainement à l’aspect pratique de cet appareil. Nous acceptons même le fait que le volet de la webcam puisse être perdu au bout d’une semaine si l’on ne fait pas attention. En outre, le Dynabook Tecra A40-J n’est pas un modèle mince. Pourtant, ses 1 495 grammes sont volontiers acceptés si l’on tient compte du prix et de l’autonomie de la batterie.

image

Le pavé tactile est malheureusement trop petit et le placement du capteur d’empreintes digitales (heureusement optionnel) est quasiment impardonnable. Le manque de luminosité de l’écran, en revanche, est gênant pour ceux qui veulent travailler à l’extérieur de temps en temps. 241 nits ne peuvent pas faire face à un jour lumineux. Si votre ordinateur portable se trouve principalement dans une station d’accueil avec un écran, une souris et un clavier externes, cela ne vous dérangera pas. Ceux qui posent régulièrement l’appareil sur leurs genoux, et qui veulent profiter du télétravail supplémentaire pour consulter leurs mails à l’extérieur en été, vont probablement être ennuyés.

Comparé aux ThinkBooks de Lenovo dans cette gamme de prix, Dynabook offre une solution plus équilibrée avec le Tecra A40-J. La meilleure batterie est le critère décisif. Pourtant, notre conclusion est semblable à celle du ThinkBook 14 G2 : peut-on dépenser un peu plus ? Alors, vous pouvez compenser les frustrations. Dans sa catégorie de prix, le Tecra A40-J est tout à fait à sa place. Pour l’essentiel, il s’agit d’un bon ordinateur portable. Quelques défauts mineurs font que nous n’aimons malheureusement pas travailler avec lui pour le moment. C’est une bonne nouvelle en soi : avec un peu plus qu’un pavé tactile décent et un écran légèrement plus lumineux, le Dynabook peut nous séduire à nouveau en un clin d’œil.

Configuration testée : Dynabook Tecra A40-J-107 avec Intel Core i5-1135G7, 8 Go de RAM, 256 Go de SSD, écran IPS FHD 14 pouces (mat, 1.920 x 1.080), Windows 10 Pro – 842 euros HT.

avantages

  • Ports
  • Qualité de la vidéo et du microphone
  • Configuration équilibrée
  • Autonomie de la batterie

inconvénients

  • Pavé tactile médiocre
  • Écran pas assez clair
  • Bloatware

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison