Test de Meeting Owl 3 : un animal de bureau trop cher

Meeting Owl 3 360°

Avec la Meeting Owl 3, la société américaine Owl Labs présente une caméra à 360° pour les réunions hybrides. Bien que l’appareil ait quelques points forts, trop de choses importantes ne vont pas. Pour 959 euros sans TVA, on n’attrapera pas une chouette.

On a reçu un hibou à notre bureau. C’est le Meeting Owl 3 d’Owl Labs : une caméra à 360° pour la salle de réunion des postes de travail hybrides. l’appareil tente de se faire passer pour un hibou. Les yeux du hibou apparaissent dès que la caméra est branchée, suivis peu après par le cri du hibou.

Le design est en tout cas le fruit d’un travail de longue haleine. Avec un prix de 959 euros hors TVA, il convient de lui accorder une attention particulière. Bien sûr, le design n’est pas le plus important dans une solution de caméra pour les réunions hybrides. Le design donne le ton, mais la fonctionnalité et la qualité peuvent-elles suivre ?

Naissance d’un nouveau hibou

Lors de la première présentation, le hibou, avec ses yeux heureux et ses sons doux, tentera immédiatement de charmer l’utilisateur. Ensuite, une voix féminine robotique vous dit qu’il est temps d’installer l’application.

Les yeux du hibou apparaissent dès que l’appareil est branché, suivi brièvement par le cri du hibou.

L’application Meeting Owl qui l’accompagne est proposée pour différents appareils : smartphone, ordinateur de bureau et tablette. Nous avons décidé de poursuivre l’installation via l’application Android. La connexion à la solution caméra se fait ensuite par Bluetooth, mais heureusement la batterie du smartphone était encore pleine ce jour-là. Après la première utilisation, il ne sera pas nécessaire de modifier les paramètres très souvent, et même avec une batterie à moitié pleine, on peut utiliser l’application sans aucun souci.  

Meeting Owl 3 package

La prochaine étape de l’installation consistait à s’attacher émotionnellement à l’appareil en donnant un nom à notre nouvel animal domestique. Selon l’application, de nombreux techniciens semblent opter par défaut pour « Owlivia », tandis que notre équipe de rédaction a donné naissance à « Owly McOwlface ».

Tout hibou sage a été un jour un petit hibou, c’est pourquoi il reçoit lui aussi des mises à jour régulières. La connexion à l’internet est l’étape suivante dans le processus de préparation du hibou. Après avoir entré une fois le mot de passe du réseau, le hibou se souvient du réseau.  

Chaos de câbles

Ensuite, il était temps de connecter les câbles et pour la première fois, nous avons été déçus. Il existe un port séparé pour alimenter la solution caméra et le câble vers votre ordinateur portable est également indispensable. Un câble USB-C vers USB-C est inclus dans la boîte pour cette connexion. Un autre type de câble peut être acheté moyennant un coût supplémentaire.

Envoyez un membre du personnel dans la salle de conférence avec deux câbles, un appareil de 27,2 cm de haut, un ordinateur portable et éventuellement un smartphone.

Nous sommes particulièrement gênés par les deux câbles, compte tenu du prix élevé de la solution caméra. Pour 959 euros, on ne s’attend pas à envoyer un employé en salle de réunion avec deux câbles, un appareil de 27,2 cm de haut, un ordinateur portable et éventuellement un smartphone. Si, en revanche, le hibou est installé de façon permanente dans la salle de conférence, les câbles sont un obstacle à son rangement.

Meeting Owl 3 ext mic

De plus, Owl Labs n’a aucune excuse valable pour utiliser deux câbles. L’USB-C est parfaitement apte à fournir à la fois une connexion de données et une alimentation. Le concurrent Panasonic, par exemple, a réussi à éviter l’encombrement des câbles dans son PressIT360, qui sera lancé en septembre. Un test détaillé sera publié sur notre site web après le lancement officiel.

Iedereen in zijn eigen vakje

Après un bon quart d’heure, nous étions prêts à envoyer le hibou pour son premier vol vers une salle de réunion. L’installation est assez facile, mais il n’a pas été possible de tout préparer dans les six minutes promises. 

La caméra est située au sommet de la tête du hibou. La pièce peut être filmée jusqu’à trois mètres de la caméra (1080p). Une deuxième chouette étend la portée de la vidéo à 8,5 mètres. Tous les participants sont visibles dans une longue barre en haut de l’écran, tandis que les orateurs apparaissent dans une boîte plus grande juste en dessous de cette barre.

Meeting Owl

Si une partie de la salle de réunion reste inutilisée, il est possible de créer une « zone isolée » afin que la caméra capte plus rapidement les orateurs dans le reste de la salle. Cette attention supplémentaire est surtout nécessaire lorsque certains orateurs préfèrent se déplacer dans la salle de réunion. A ces moments-là, nous avons clairement remarqué un décalage entre l’orateur marchant et le moment où cette personne apparaissait à l’écran.

Veuillez noter que les participants à la réunion continuent de voir la zone isolée dans la barre au-dessus des participants qui parlent. Cette zone ne devient que plus sombre. Il ne faut donc pas y mettre des secrets commerciaux. Faites plutôt disparaître complètement la barre en décochant l’option « panorama à 360 degrés » dans l’application.

Coup d’œil sous les plumes

Mais qu’est-ce qui se cache sous les plumes ? À l’intérieur du corps du hibou, il y a de la place pour trois haut-parleurs et un ensemble de microphones. Les différents haut-parleurs sont placés en cercle, dos à dos, ce qui, en pratique, garantit la réverbération du son dans toute la salle de réunion.  

Le microphone du hibou capte les signaux sonores jusqu’à 5,5 mètres de distance. Si la réunion a lieu dans une salle plus grande, un microphone supplémentaire doit être ajouté au forfait. Il est ensuite relié à la caméra par un câble. La portée est ensuite augmentée de manière significative à 13,5 mètres.

Notre équipe de rédaction aime s’asseoir ensemble, c’est pourquoi nous n’avons testé que le microphone du Meeting Owl 3. Le résultat est positif, nos voix étaient bien captées et tout le monde était toujours clairement audible.

Le Meeting Owl 3 fonctionne avec les principales plate-formes de réunion (Teams, Google Meet, Webex et Zoom), mais n’a pas de certificat officiel pour eux. Un tel certificat garantit une haute qualité audio et vidéo. Le manque d’un tel certificat suscite à nouveau des doutes.

Application de bureau : à vos risques et périls

Après la fête prénatale et les premiers moments de joie d’une nouvelle vie à la rédaction, les petits nuages roses se sont vite envolés. On a pensé éviter les déplacements vers la salle de réunion en utilisant l’application Meeting Owl pour Windows.

En théorie, cette application devrait permettre de contrôler facilement l’appareil à partir de l’ordinateur portable. La réalité est différente. Au bureau de la rédaction, il nous a fallu deux redémarrages de l’ordinateur portable et un redémarrage de la caméra 360° elle-même pour organiser une réunion Teams et la contrôler à partir de l’application Windows. C’est une raison claire pour justifier la note insuffisante de l’application dans le Microsoft Store.

Il a fallu deux redémarrages de l’ordinateur portable et un redémarrage de la caméra 360° pour organiser une réunion Teams et la contrôler via l’application Windows.

Lors de ces tests, des rapports indiquant que le Meeting Owl 3 n’était pas encore connecté ont alterné avec des rapports de Teams sur l’absence de caméra et des plantages complets de Teams. Il s’agit de problèmes qui, dans de nombreux cas, nécessitent l’intervention d’un technicien, ce qui entraîne inévitablement une perte de temps. De plus, comme il n’y a pas de cause claire à ce problème (hormis la mauvaise qualité de l’application), nous n’avons pas trouvé de système garantissant une connexion réussie. Peut-être que votre ordinateur portable le fera, peut-être après quelques essais ou peut-être jamais.

Conclusion : peu fiable

Le Meeting Owl 3 est très mignon pour une soltion caméra. L’équipe de conception mérite des félicitations pour les possibilités de personnalisation.

À l’intérieur de l’appareil, nous trouvons un haut-parleur et un microphone de qualité, mais autrement, nous ne somme pas satisfaits. L’application Android a fonctionné lors de nos tests, tandis que nous avons immédiatement rencontré des problèmes majeurs avec l’application Windows. Nous doutons que les applications soient à la hauteur et sans application, la solution caméra ne peut tout simplement pas être utilisée.

La caméra fonctionne sans problème. Du moins, si tous les participants à la réunion sont bien assis à la table. Toute personne qui bouge sera prise par la caméra avec un retard notable, bien que l’Owl soit toujours légèrement plus réactif que certaines autres solutions. En outre, le Meeting Owl 3 n’est pas bon marché (959 euros, hors TVA) et l’appareil ne peut pas vraiment justifier ce prix.   

En bref, en termes de fonctionnalité et de fiabilité, le produit n’est vraiment pas très performant. Il faut conclure qu’il est agréable d’avoir le hibou comme animal de compagnie au bureau, mais comme solution de caméra, nous préférerions un modèle plus pratique.

avantages

  • Uilenogen en -geluiden
  • Iedereen verstaanbaar door microfoon en speakers

inconvénients

  • Windows-app laat Teams/pc volledig vastlopen
  • Camera vangt rondlopende spreker te traag op
  • Kabels kunnen efficiënter

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison