Apple et Ericsson concluent un accord après des années de bataille de brevets

5G

Le cessez-le-feu, suite à un conflit entamé en 2015, intervient après des rumeurs croissantes selon lesquelles Apple travaillerait sur ses propres modems 5G.

Apple et Ericsson ont conclu un accord de paix. L’accord met fin à des années de querelles et de litiges concernant les brevets et les licences. Les détails de l’accord n’ont pas été divulgués. Néanmoins, Ericsson affirme qu’il s’agit d’un accord pluri-annuel avec des licences croisées de technologies mobiles essentielles et de droits de brevet.

Des années de querelles

Les deux géants de la technologie se disputent la technologie mobile depuis des années. En 2015, Apple a poursuivi Ericsson pour obtenir des conditions plus favorables pour les brevets LTE. Ericsson a répondu par une action en justice de son propre chef, affirmant que l’iPhone et l’iPad violaient des idées brevetées. Les deux parties ont conclu un accord de sept ans peu après, écrit Engadget. L’année dernière, alors que la date de fin de l’accord approchait, les hostilités ont repris leur cours.

Cette fois-ci, c’est Ericsson qui a intenté un procès contre Apple pour avoir tenté de faire baisser les taux de redevance. Apple a répliqué par une affaire de son propre chef en affirmant qu’Ericsson exerçait une pression indue pour prolonger l’accord. Plus tôt cette année, c’était au tour des Suédois d’aller en justice, à propos des licences 5G. Aujourd’hui, la paix est à nouveau faite entre les deux acteurs de la technologie.

« Nous sommes ravis de régler les litiges avec Apple par cet accord », écrit Christina Petersson, Chief Intellectual Property Officer chez Ericsson. « Cet accord revêt une importance stratégique pour notre programme de licences 5G. Cet accord permet aux deux entreprises de continuer à se concentrer sur l’apport de la meilleure technologie au marché mondial. »

Les modems 5G d’Apple

Le moment de l’opération est important. Selon Engadget, cela est lié au fait qu’Apple serait en train de développer ses propres modems 5G pour remplacer les puces Qualcomm. Apple a racheté la majeure partie de l’activité modem d’Intel. On dit même que l’entreprise recrute subtilement dans l’arrière-cour de Qualcomm.

L’accord avec Ericsson est pratique pour Apple. En évitant les litiges juridiques, Apple ouvre la voie à ses propres modems. Selon la rumeur, Apple pourrait utiliser ses propres composants dès 2023.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison