L’Europe lance une enquête sur l’acquisition de VMware par Broadcom

VMware Broadcom

L’UE ouvre une enquête sur le rachat prévu de VMware par Broadcom. Ce dernier voit maintenant s’évanouir ses espoirs d’une approbation rapide.

Les clients et les employés de VMware ne sont pas les seuls à ne pas apprécier le rachat de VMware par Broadcom. L’UE a également des doutes. Selon Reuters, l’annonce officielle d’une enquête complète sur les plans de rachat suivra dans le courant du mois. Cette décision est un échec pour Broadcom, qui a tenté d’apaiser l’Europe en approuvant rapidement les plans. Une enquête préliminaire est déjà en cours.

Pas convaincu

Broadcom a espéré que la position concurrentielle de Microsoft, Amazon et Google était suffisamment pertinente pour approuver cette acquisition colossale sans enquête antitrust détaillée. Au cours de l’enquête préliminaire, Broadcom n’a toutefois pas réussi à convaincre l’UE, de sorte qu’un examen détaillé va maintenant suivre. Cela prendra au moins quatre mois.

En pratique, il semble peu probable que l’acquisition puisse se faire avant le mois de mai prochain, si l’UE décide déjà de donner son feu vert. Les autorités compétentes du Royaume-Uni et des États-Unis enquêtent également sur cette acquisition. Broadcom espère toujours réaliser l’acquisition avant la fin de 2023.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison