AWS confirme l’arrivée de Local Zone à Bruxelles

aws

AWS annonce officiellement la création de Local Zones dans 32 nouvelles villes. Comme révélé précédemment, Bruxelles est l’une d’entre elles.

Tout d’abord, un centre de données local en Belgique n’était pas nécessaire. Quelques jours plus tard, il est apparu que notre pays obtiendrait finalement une AWS Local Zone. Suit maintenant l’annonce officielle de l’arrivée des AWS Local Zones dans 32 nouvelles villes de 36 pays, dont Bruxelles. AWS construit les petits centres de données locaux sur le territoire européen à Amsterdam, Athènes, Berlin, Copenhague, Helsinki, Lisbonne, Munich, Oslo, Prague, Vienne et Varsovie. L’Asie disposera également de Local Zones, tout comme l’Australie et l’Amérique du Sud. Pour l’instant, les centres de données ne sont disponibles qu’aux États-Unis, où la présence est également étendue.

Pas de régions à part entière

Les Local Zones ne sont pas des régions de centres de données distinctes, mais des extensions de régions existantes. Elles abritent un segment limité de l’offre totale d’AWS et se concentrent sur les clients qui ont besoin d’une latence inférieure à 10 ms. La liste des services disponibles est similaire à celle d’AWS Outposts. Entre autres, l’on distingue RDS, EBS, EC2, ECS, EKS et S3. AWS ne révèle toujours pas de quelle région relèvera la zone de Bruxelles.

Avec l’arrivée des Local Zones, AWS travaille à une présence physique dans notre pays, bien que le géant du cloud soit encore à la traîne par rapport à Google et Microsoft. Google dispose déjà de plusieurs centres de données en Wallonie, où un sixième centre de données près de Charleroi est actuellement en projet. Microsoft va construire une région Azure complète dans notre pays avec trois Availability Zones autour de Bruxelles.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison