Nouveau service cloud de Salesforce pour profiter du NFT

Salesforce prévoit de lancer un service cloud pour les NFT. L’entreprise ne l’a pas encore annoncé officiellement, mais il semblerait qu’elle en ait déjà discuté à l’interne.

Salesforce va lancer un NFT Cloud. CNBC le dit grâce à des sources anonymes. Les co-PDG Bret Taylor et Marc Benioff auraient parlé de la stratégie NFT de Salesforce lors d’un événement privé en ligne.

Le NFT Cloud devrait permettre aux gens de créer et d’échanger du contenu numérique sur une place de marché NFT. Dans le futur, Salesforce envisage d’intégrer le cloud dans son propre écosystème et de gérer également l’achat et la vente de NFT, de sorte qu’une place de marché externe devienne superflue. Pour l’instant, on ne dispose pas de plus de détails concrets sur ces plans.

NF-quoi ?

NFT signifie « Non Fungible Token  » (jetons non-fongibles cryptographiques). Ils sont la plus récente addition à la fièvre des cryptos. Les NFT sont des jetons uniques qui permettent aux artistes d’accorder la propriété de l’art numérique à un acheteur. Cet acheteur peut ensuite échanger les objets. Lorsqu’on achète un NFT d’un objet d’art, on espère généralement que le jeton prendra rapidement de la valeur.

D’une part, il n’est pas surprenant que Salesforce souhaite adopter les NFT. Benioff et sa femme sont propriétaires de Time Magazine et investissent donc déjà dans les NFT. Étant donné qu’ils y croient, il est logique que Salesforce soit également chargé de jouer un rôle.

Sans valeur, mais qui vaut cher

D’autre part, les NFT sont des choses étranges. Les jetons n’ont en réalité aucune valeur. Si vous achetez un NFT à partir de l’image numérique d’un artiste, vous n’êtes que le propriétaire de ce NFT, et donc rien de plus. Selon les fans, le NFT indique que vous êtes le propriétaire d’une empreinte spécifique. Dans la pratique, la propriété d’une NFT ne s’accompagne d’aucun droit officiel. N’importe qui peut toujours télécharger et copier l’empreinte que vous avez acheté et l’artiste conserve les droits d’auteur. L’acheteur d’un NFT n’acquiert en fait que le droit de se vanter d’en être le propriétaire légitime auprès des autres personnes qui apprécient les NFT.

Malgré cette restriction sur les NFT, ce marché est populaire. Il y a un grand engouement en ce moment et les gens achètent des NFT de toutes sortes. Par exemple, vous pouvez acheter un NFT de n’importe quelle couleur, des empreintes treize à la douzaine spécialement conçues pour faire du profit grâce aux NFT, ou même des buts du Club Brugge. Le fait qu’il n’ait pas d’utilité pratique n’empêche pas les gens d’y consacrer leur argent. En 2021, le marché des NFT valait 40 milliards et selon Bloomberg cette valeur marchande continuera à grimper en moyenne de 185 % par an jusqu’en 2026.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison