Amende de l’IBPT contre le fournisseur français Sewan

sewan

L’IBPT, l’organisme de surveillance des télécommunications, inflige une amende de 85 000 euros à Sewan, un spécialiste français des télécommunications pour entreprises qui utilise le réseau Proximus.

L’IBPT a imposé cette amende parce que Sewan n’avait pas rempli correctement le registre des numéros de paiement, selon l’agence de presse Belga. Le registre indique aux utilisateurs quelles entreprises utilisent les numéros 070X et 090X. C’est important, car les appelants paient un montant supplémentaire en plus des frais d’appel convenus.

Selon l’IBPT, il est important de remplir correctement le registre car les fraudes sont souvent commises par des numéros payants. Étant donné que Sewan ne le fait pas, elle risque de faire l’objet de plaintes de la part de clients concernant des frais pour des services payants dont ils ignorent l’existence.

L’entreprise française Sewan opère sur le marché des entreprises en Belgique, fournissant des services de téléphonie fixe et mobile, des offres internet et cloud via le réseau Proximus. En 2019, elle a pris le contrôle de 3StarsNet en Belgique. L’accord avec Proximus a suivi un an plus tard pour opérer en tant que « light MVNO ».

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison