15.000 utilisateurs victimes du piratage chez Proximus

proximus

La plate-forme Proximus API Solutions a été piratée au début du mois. Le pirate a pu consulter les informations personnelles des utilisateurs. Entre-temps, Proximus a de nouveau sécurisé sa plate-forme API.

Cette semaine, les clients de la plateforme API de Proximus ont été informés d’un piratage. Le pirate a également pu consulter les données des clients de ClearMedia. Celle-ci fait partie de Proximus et utilise la plate-forme API pour stocker les coordonnées.

Le message indique que des personnes non autorisées peuvent désormais disposer de leurs coordonnées. Il s’agit notamment des noms de sociétés, des numéros de TVA et des adresses postales. Pour les utilisateurs, le pirate a pu obtenir les noms complets et le sexe.

Attention à l’hameçonnage

Selon Proximus, les conséquences du piratage sont limitées. Pour justifier cette affirmation, l’entreprise souligne que la quasi-totalité des données que le pirate a pu consulter sont aussi accessibles au grand public. Cet e-mail est principalement destiné à prévenir les utilisateurs concernés qu’ils doivent faire très attention aux e-mails hameçons dans les semaines à venir.

Le pirate a pu accéder aux informations d’environ 15 000 clients. Proximus a confirmé à DataNews que le piratage a eu lieu le 3 mars.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison