Le malware Trickbot découvert à travers 140 000 machines

trojan

Check Point Research a constaté que Trickbot a infecté plus de 140 000 machines. Trickbot est un cheval de Troie bancaire qui vole et compromet des données financières sans qu’on le remarque.

Les chercheurs de Check Point Research mettent en garde contre le cheval de Troie Trickbot. Les recherches ont montré que Trickbot a infecté plus de 140 000 machines depuis novembre 2020.

Le cheval de Troie peut collaborer avec diverses catégories de logiciels malveillants pour causer davantage de dommages aux machines infectées. Pour ce faire, le cheval de Troie doit d’abord s’introduire dans le système de la cible. Les cyberattaquants tentent d’accéder à un système en transmettant des documents malveillants par courrier électronique.

Les chercheurs recommandent, par précaution, de n’ouvrir que des fichiers provenant de sources fiables. Si une cible ouvre néanmoins un fichier malveillant, le logiciel malveillant principal commence à s’installer.

1,9 % des entreprises européennes victimisées

Les chiffres de Check Point montrent que 1,9 % des entreprises européennes ont été infectées par Trickbot. Dans le pire des cas, les cybercriminels peuvent s’emparer des informations d’identification de l’entreprise et des données de connexion bancaire.

Les appareils infectés appartiennent donc généralement à des clients de sociétés bien connues telles qu’Amazon, Microsoft, Google et PayPal, rapporte Check Point Research.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison